• Sunrise At: 08:02
  • Sunset At: 16:42
[email protected] +33 3 88 44 46 10

Mosquée de quartier : démarrage en juillet

Le projet d’une mosquée de quartier à la Robertsau prend tournure. L’association culturelle des Deux Rives souhaite démarrer les travaux de terrassement, en juillet, juste avant le ramadan.


« C’est un travail de plusieurs années. Tout le monde attend ce projet avec impatience», annonce Chaib
Choukri, président de l’association culturelle des Deux Rives et aumônier régional. C’est en janvier dernier que le conseil municipal de Strasbourg avait voté à l’unanimité les subventions et la mise à disposition de terrains à trois associations strasbourgeoises porteuses d’un projet de lieu de culte,


deux mosquées à Hautepierre et à la Robertsau et l’église orthodoxe au quartier des Quinze. Le permis de construire pour les lieux cultuel et culturel, à la Robertsau, a été déposé le 22 février. La Ville de Strasbourg a affecté un terrain municipal de 11,37 ares par le biais d’un bail emphytéotique sur 50
ans et versera une subvention à hauteur de 10% du montant des travaux.


« Construire des passerelles vers les autres communautés » Ce terrain se situe entre le funérarium et la rue de la Sauer. « Entre l’église catholique et la paroisse protestante de la Cité de l’Ill », préfère situer Chaib Choukri : « L’association des Deux Rives plaide pour que les musulmans puissent disposer, à
côté des autres religions, d’un lieu de culte digne et approprié. Tous espèrent ainsi que cet édifice, riche en significations et en symboles, permettra de construire des passerelles vers les autres

communautés. » Le projet a d’abord donné lieu à une réflexion et esquisses d’étudiants volontaires de l’ENSAS, l’École nationale supé- rieure d’architecte de Strasbourg, sous la direction de Michel Danner, puis a été repris par l’atelier d’architecture Oziol-De Micheli. « C’est un site compliqué, celui d’une ancienne stationservice qui donnait sur la rue de l’Ill, une parcelle tout en longueur », explique Antoine Oziol
Faire simple et beau L’édifice fait 53 m de long, avec un espace entre les deux parties, la mosquée étant surmontée par une coupole

En cas d’afflux des fidèles, notamment pour le ramadan, la partie culturelle pourra également servir : « Lors des soirées de prières, nous avons accueilli jusqu’à 500 personnes à la tour Schwab. », rappelle Chaib
Choukri.

L’espace de prières devrait offrir 250m², celui de rencontres culturelles 100m², les deux bâtiments
étant reliés par un portique pour faire le lien linéaire: « La concertation locale a permis d’informer et de recueillir les avis de tous les acteurs concernés. Chacun a pu apporter sa contribution.


Nous avons réfléchi à un lieu de culte à l’alsacienne.» Le cabinet d’architecture est en train d’envisager les

revêtements: du cuivre pour la coupole, de la faïence pour les parties basses. Le projet a été chiffré à
846 900 €: « On va exploiter toutes les pistes des connaissances à l’échelle européenne pour ce financement. »

Une entreprise de peinture a proposé ses services gratuitement. « On va faire simple et
beau. Il faut que les lieux donnent envie de venir », ajoute le président qui espè- re que les premiers travaux, ceux de terrassement, dé- marrent dès juillet avant le ramadam en août: « Pour que les fidèles musulmans voient un début de réalité pour y contribuer financièrement. »


D.E. Wirtz-Habermeyer



Lorem Ipsum

Leave Your Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACDR-Mosquée - Copyright 2022. Designed by ACDR